Kennedy : alors, complot ou pas complot ?
article

Kennedy : alors, complot ou pas complot ?

Une certitude : le sujet fait toujours vendre

Réservé à nos abonné.e.s
JFK : toute la journée du 22 novembre, les trois initiales ont été à l'honneur. Tous les médias français ont amplement traité des 50 ans de l'assassinat du président des Etats-Unis à Dallas le 22 novembre 1963. L'occasion de se demander si les "théories du complot" ayant entouré l'assassinat sont toujours vivaces, ou pas. Résultat : dans la presse française, elles se portent bien.

Qui peut encore en ignorer les détails ? Le 22 novembre 1963, trois coups de feu retentissent sur la Dealey Plaza de Dallas ou s'engagent Kennedy et le gouverneur du Texas John Connally. Lee Harvey Oswald, suspecté d’être l’auteur des coups de feu, est arrêté et lui-même assassiné quelques heures plus tard. Le président Johnson décide alors de la création d’une commission d'enquête, dirigée par le président de la Cour suprême des Etats-Unis, le juge Warren. Le rapport conclut qu’Oswald est le seul et unique meurtrier, et qu'il a tiré les trois coups de feu depuis une fenêtre du sixième étage d'un im...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.