Kate : une journée de vide, en 2 minutes 47 (video)
Brève Vidéo

Kate : une journée de vide, en 2 minutes 47 (video)

Pronostics sur les prénoms, micro-trottoirs, décompte des contractions présumées : la princesse Kate Middleton, dans les premières étapes de son accouchement, est entrée à l'hôpital Saint Mary ce matin à l'aube, accompagnée par les "breaking new"s des chaines d'info continue. Résultat : des centaines de journalistes attendent, micro en main, devant la porte de l'hôpital, l'aile Lindo Wing. Pour combler le vide, certaines alternent interviews de touristes, spéculations sur le nom et le sexe du bébé, mais aussi retour historique sur les naissances précédentes. Si vous avez manqué une journée de vide, voici deux minutes et 47 secondes de rattrapage.

Marathon de remplissage de vide pour la chaîne britannique SkyNews. Dès l'annonce de l'arrivée de la princesse de Galles à l'hôpital Saint Mary, la chaîne a décidé de faire un véritable direct de l'attente en face de l'hôpital, depuis le palais de Buckingham et même depuis la maison des Middleton à Bucklebury dans le Berkshire. La journaliste Kay Burley interpelle les touristes pressés aux alentours du lieu sacré qu'est devenu l'hôpital, s'enthousiasme des différentes options pour les prénoms que lui suggère son collègue.

@si a regardé le "live" ce matin et vous a sélectionné les meilleurs moments de comblage de vide picto

Même son de cloche aux aux Etats-Unis. "L'histoire d'amour entre la famille royale et les Américains est intacte" écrit The Guardian. Pas moins de 40 employés (journalistes et techniciens) de l'Associated Press sont répartis entre St Mary's, Buckingham Palace, Kensington Palace et la maison de la famille des Middleton. "Les audiences augmentent de façon incroyable dès que nous les montrons à l'écran" a confié au Guardian un technicien travaillant pour l'une des principales chaînes de télévision américaines.

En France, Rue89 a concocté "le meilleur du pire des médias" avec RTL et Gala s'extasiant devant les tenues de grossesse de Kate, l'Express qui s'interroge sur la tête du futur bébé, RTL qui publie les photos les plus folles des supporters, ou encore le Parisien revenant sur les photos nues du sosie de Kate Middleton s'inspirant de la célèbre image de Demi Moore enceinte dans Vanity Fair en 1988.

A noter, la trouvaille du Guardian, qui propose à ses internautes une version républicaine, garantie sans Kate.

Par Mathilde Gracia

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.