Journaux traditionnels : "une autorité" (France Info)
Brève

Journaux traditionnels : "une autorité" (France Info)

 La grève des ouvriers du Livre CGT des Nouvelles messageries de la presse a obligé ce matin les chroniqueurs radio à se rabattre sur les versions en ligne des journaux. Un traumatisme visiblement pour Jean-Christophe Martin, qui scrute les journaux sur France info tous les matins.
 La grève des ouvriers du Livre CGT des Nouvelles messageries de la presse a obligé ce matin les chroniqueurs radio à se rabattre sur les versions en ligne des journaux. Un traumatisme visiblement pour Jean-Christophe Martin, qui scrute les journaux sur France info tous les matins.

"Jean-Christophe, je vous entendais le dire dans la rédaction ce matin, c'est quand même pas pratique, le vrai journal papier, quand même on aime ça", le lance à 9h20 l'animateur Nicolas Poincaré.

"On va le répéter, c'est l'occasion de s'en apercevoir ce matin, la presse traverse les pires difficultés, puisqu'on présente internet comme l'avenir ou le fossoyeur de la presse papier, eh bien la presse papier pour nous c'est irremplaçable", commence Jean-Christophe Martin.

"Demandez à ceux qui ont 20 ans ", s'amuse David Abiker, qui lui s'occupe de la revue de web. Jean-Christophe Martin se fend alors d'un vibrant éditorial à la gloire de la presse papier.


 A écouter ici picto

"L'expérience de l'information purement virtuelle sur l'écran, elle laisse un manque, sans parler du plaisir de feuilleter le journal. Internet c'est un peu comme la parole qui s'envole, alors que le papier c'est un peu l'écrit qui reste. Le journal garde ce qu'internet ne lui a pas encore pris, une forme d'autorité, l'autorité de la chose écrite. Petite réflexion au passage, si les journaux veulent s'en sortir face à internet, ils ont intérêt à travailler justement à la crédibilité, à l'autorité de leurs informations, c'est le terrain où justement ils devraient faire la différence. Le journal papier peut incarner cette fiabilité qui manque encore aux sources d'information sur internet, la marque, le label d'un grand journal, ça existe encore, ça peut encore faire la fortune d'un site internet alors que le contraire pas forcément. Mais attention évidemment pour la presse écrite, si le contrat de confiance est rompu, alors elle aura vraiment du souci à se faire. Pour l'entretenir, ce contrat, c'est une bataille quotidienne, et c'est l'un des défis posés à nos confrères de la presse écrite, il y a urgence parce qu'en face sur internet il y a les sites d'information comme Mediapart, Slate ou Rue89 qui grignotent aussi des parts de marché, jour après jour, enquête après enquête, à cette bourse de la confiance."

Presse papier, presse en ligne... Chaque semaine, l'émission ligne j@une explore la ligne de partage entre ces deux cultures. Pour voir notre dernière émission, c'est par là.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.