Joué-lès-Tours : acte terroriste ou bavure policière ?
Brève

Joué-lès-Tours : acte terroriste ou bavure policière ?

Et si l'attaque du commissariat de Joué-lès-Tours ne s'était pas passée comme le racontent les policiers ? Officiellement, un homme a été abattu le 20 décembre après avoir pénétré dans le commissariat et attaqué à l'arme blanche trois policiers. Ce récit, repris par le ministre de l'Intérieur et l'ensemble de la presse immédiatement après les faits, est aujourd'hui mis en cause par plusieurs témoignages, comme l'explique Mediapart. Une interpellation qui aurait mal tourné pourrait être à l'origine de ce décès.
Joué-lès-Tours
Partager cet article Commenter
0 commentaire
Remonter en haut de fil
Commentaires

Joué-lès-Tours : acte terroriste ou bavure policière ?

Et si l'attaque du commissariat de Joué-lès-Tours ne s'était pas passée comme le racontent les policiers ? Officiellement, un homme a été abattu le 20 décembre après avoir pénétré dans le commissariat et attaqué à l'arme blanche trois policiers. Ce récit, repris par le ministre de l'Intérieur et l'ensemble de la presse immédiatement après les faits, est aujourd'hui mis en cause par plusieurs témoignages, comme l'explique Mediapart. Une interpellation qui aurait mal tourné pourrait être à l'origine de ce décès.

Il n'y a pas encore de commentaire

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.