Italie : Radio Radicale, institution médiatique en danger
article

Italie : Radio Radicale, institution médiatique en danger

Réservé à nos abonné.e.s
Fermera, fermera pas ? Le gouvernement italien joue avec la survie de Radio Radicale, qui est sur le point de perdre tout financement public. En quarante ans d'existence, cette radio historiquement à gauche a accumulé d'impressionnantes archives sonores parlementaires. Face au mouvement 5 Etoiles, qui refuse de lui donner un centime de plus, la résistance s'organise.

C'est un soutien qui en dit long sur la place unique qu'occupe en Italie Radio Radicale. Ce 20 mai 2019, le site Riforma, qui se présente comme "le quotidien en ligne des églises évangéliques, baptistes, méthodistes et vaudoises" publie un édito pour défendre "ce petit avant-poste de la liberté et de la démocratie" qu'est Radio Radicale. Une alliance des plus surprenantes entre un site religieux et cette radio, fondée il y a plus de 40 ans, en 1975, par un petit groupe de militants du Parti radical italien (PRI), et dont le cofondateur, Marco Pannella, a notamment milité pour le droit à l'avortement. Le PRI s'est revendiqué anticlérical à ses tous débuts puis s'est orienté vers le sociolibéralisme. Cette solidarité reflète le soutien appuyé...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.