Information judiciaire contre gendarme "gazeur"
Brève

Information judiciaire contre gendarme "gazeur"

En janvier dernier, une vidéo avait été largement relayée sur internet : un commandant de gendarmerie avait vidé sa bombe lacrymogène sur des élus, qui manifestaient empêchaient le départ d'un petit train à vapeur. Le gendarme a été muté, et six mois après, une information judiciaire vient d'être ouverte contre cet officier, signale Le Parisien.

"L'enquête rebondit avec l'ouverture récente d'une information judiciaire pour «violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique et par arme par destination» à l'encontre de l'ancien commandant de la gendarmerie d'Alès.

"Selon une source proche de l'affaire, «les investigations sont accablantes pour le chef des opérations lors de cette manifestation». Outre la bombe lacrymogène, il est reproché à l'officier «des coups à un manifestant alors qu'il est ceinturé par trois autres gendarmes.»"

Le Parisien dimanche 10 juillet 2011 picto

Gendarme, Anduze
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.