Immigration : réseaux sociaux et médias mobilisent contre le décret de Trump
article

Immigration : réseaux sociaux et médias mobilisent contre le décret de Trump

Twitter, Google, Facebook et le New York Times : même combat

Réservé à nos abonné.e.s
Quelques jours après "La marche des femmes", plusieurs milliers d'Américains ont manifesté dans une demi-douzaine d'aéroports du pays pour obtenir la libération de passagers d'origine étrangère détenus par les services d'immigration, en vertu d'un décret signé vendredi soir par Trump. La levée de boucliers était aussi visible dans les médias et sur les réseaux sociaux, dessinant en creux deux Amériques : d'un côté, Google, Facebook, Twitter et les médias traditionnels. De l'autre, Trump et Breitbart.

Ce 28 janvier 2017, la statue de la Liberté est en pleurs. Tout du moins en une du très modéré New York Daily News, imprimé à plus de 700 000 exemplaires jour et qui titre, après la signature d'un décret interdisant l'accès au territoire américain aux ressortissants de sept pays musulmans : "Fermeture de la Porte d’or".

Il y eut ces deux derniers jours dans les médias quelques larmes, mais surtout beaucoup de colère. Comme dans une tribune publiée le 27 janvier par le New York Times, signée de l’éditorialiste Roger Cohen : "Le président n’aime pas les musulmans. C’est très clair. C’étai...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.