Hulot : Ebdo face aux critiques
article

Hulot : Ebdo face aux critiques

Marlène Schiappa dénonce "un article irresponsable"

Réservé à nos abonné.e.s
Des accusations sans preuves ? Un article "irresponsable" ? Une manipulation politique ? Après la publication d'accusations de viol visant Nicolas Hulot, le magazine tente de se défendre malgré les démentis et la pluie de critiques émanant de ministres mais aussi de journalistes.

Jusqu’ici on ne l’avait pas entendue, Marlène Schiappa. Depuis les accusations de viol visant son collègue au gouvernement Nicolas Hulot publiées vendredi par Ebdo, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes, s’était faite particulièrement discrète. Alors que d’emblée, le gouvernement a fait bloc en fin de semaine pour défendre son ministre qui dénonce des accusations "ignominieuses", Schiappa, elle d’habitude si prompte à faire entendre sa voix sur les affaires de violences faites aux femmes, avait soigneusement choisi d’esquiver les caméras de Quotidien (TMC).

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.