Grèce / banques : erreur du Monde
Brève

Grèce / banques : erreur du Monde

Un référendum, puis une fermeture des banques.

Dans un éditorial du Monde, daté du 14 juillet, revenant sur les conséquences de l'accord conclu entre la Grèce et l'Europe, une belle erreur s'est glissée : "Interrompant fin juin une négociation en cours, où il sollicitait l’aide de ses dix-huit partenaires de la zone euro, [Alexis Tsipras] prend l’initiative d’un référendum sur des propositions encore inachevées. Il les juge inacceptables et les soumet au vote du pays. S’ensuivent la fermeture des banques grecques, une fuite massive des capitaux et le défaut de paiement d’Athènes sur une créance due au Fonds monétaire international". Des banques fermées juste après le référendum ? Erreur. Les banques ont été fermées le lundi 29 juin, et le référendum a eu lieu le 5 juillet.

Sur Twitter, le nouveau directeur du Monde, Jérôme Fenoglio, a reconnu l'erreur :

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.