Giesbert se lâche sur France 2 ; il est taclé sur le net
Brève Vidéo

Giesbert se lâche sur France 2 ; il est taclé sur le net

Eva Joly ? "Une erreur de casting." Nicolas Dupont-Aignan? "Un gaulliste de poche !" Le directeur du Point, invité par France 2 pour débriefer l'émission Des paroles et des actes hier soir, a administré une véritable volée de bois vert aux petits candidats. Un franc-parler assumé qui a déclenché une avalanche de critiques sur la toile.

"On aurait pu nous épargner certains candidats" annonce Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, en conclusion de l'émission Des paroles et des actes sur France 2. En réalité, a l'exception de Nicolas Sarkozy "vraiment bon", François Hollande "très haut" et François Bayrou, relativement épargné, tous ont eu droit à la verve assassine du directeur du Point.

L'intervention de Giesbert
en conclusion de l'émission
picto

Giesbert démarre par Philippe Poutou, un "baba-cool" qui "ne connaît absolument rien de ses dossiers" et qui obtient la palme du "programme le plus dingue". Nathalie Arthaud ne trouve pas plus grâce à ses yeux : "Son programme, c'est les bronzés font de l'économie ! (...) Ça fait froid dans le dos quand on sait qu'elle est prof d'économie, que nos enfants apprennent l'économie avec elle." Puis vient le tour de Jacques Cheminade, "cet étrange personnage complotiste" que le patron du Point verrait " mieux en première partie de Nicolas Canteloup ou de Laurent Gerra." Nicolas Dupont-Aignan se retrouve lui affublé des sobriquets de "gaulliste de poche" ou de "candidat assommé". Pour finir, "l'attraction totale de cette campagne", Jean-Luc Mélenchon. Il a droit à des éloges, mais pas seulement : "Son problème, c'est son programme économique qui est quand même complètement dingue", "il fait froid dans le dos" conclut le directeur du Point.

Mais c'est probablement Eva Joly, "l'erreur de casting absolue" qui essuie les plus violentes critiques. Déjà moquée pour son accent dans les colonnes du Point, elle se voit à nouveau attaquée : "On ne comprend rien de ce qu'elle dit, d'ailleurs tout le monde s'en fout". "Les écologistes avaient un bon candidat, c'était Nicolas Hulot, voilà", tranche Giesbert. Après ces envolées, le maître de cérémonie, David Pujadas, qui avait déjà ponctué l'intervention de l'éditorialiste de "bon" sonores, rappelle alors que les "examinateurs, leurs paroles n'engagent qu'eux mêmes, c'est bien d'ailleurs le charme de cet exercice".

"Je vais en prendre plein la gueule demain sur Internet"

FOG 1

Internet n'a pas été vraiment charmé par l'intervention de l'examinateur de France 2. Ralliés sur Twitter par le sigle #FOG, les internautes s'en sont donné à coeur joie, comme l'avait fièrement pressenti l'objet de leurs moqueries : "Je vais en prendre plein la gueule demain sur Internet."

Mais Internet n'a pas attendu la fin l'émission pour commencer à critiquer son intervention. Voici un échantillon des tweets, photos et autre sondage à l'attention de l'éditorialiste....

FOG WIKI

picto La page Wikipedia de FOG...

avant de revenir à la normale, a été plusieurs fois modifiée par des contributeurs, qui décrivaient le directeur du Point comme un "célèbre cocaïnomane", "considéré comme grillé depuis l'émission du 12 avril 2012".



FOG vs DOG
FOG 2
FOG 4

Des dizaines de tweets mentionnant #FOG ont été postés depuis hier, le Huffington Post en a fait un diaporama. Rue 89 et Le Lab d'Europe 1 ont aussi fait leur sélection.

(Par Anna Ravix)

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.