Gallet : un conseiller en com' à 90 000 euros par an ? (Canard)
Brève

Gallet : un conseiller en com' à 90 000 euros par an ? (Canard)

Après la rénovation du bureau, le conseiller en communication.

Selon Le Canard enchaîné, cité par PureMedias, le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, aurait signé un contrat, dès son arrivée, "avec un consultant extérieur de luxe pour gérer son image et l'accompagner stratégiquement". Son nom ? Denis Pingaud, un ancien journaliste reconverti dans la com' (que nous avions reçu dans une émission). Selon Le Canard enchaîné, les prestations de Pingaud, qui travaillait déjà pour Gallet lorsqu'il dirigeait l'INA, coûteraient 90 000 euros par an à Radio France. Et ce contrat n'aurait fait l'objet d'aucun appel d'offre.

Le Canard enchaîné revient également sur le coût de rénovation des travaux, dont le montant atteint 105 000 euros. Gallet s'est toujours en défendu en assurant que ces travaux avaient été votés avant son arrivée. Sauf que l'hebdomadaire assure que le marché destiné à rénover les fameuses boiseries de son bureau aurait été signé le 20 mai 2014, c'est-à-dire huit jours après son arrivée. Dans une interview au Monde, Gallet avait reconnu qu'il aurait pu "surseoir" à cette décision : "C'était une erreur de ne pas le faire, c'est ma responsabilité, et je veux présenter mes excuses aux collaborateurs de Radio France".

Lancée jeudi 19 mars, la grève du personnel de Radio France pour protester contre le futur contrat d'objectifs et de moyens de la radio publique qui pourrait aboutir à un plan social d'environ 300 salariés, a été reconduite mercredi 25 mars.

L'occasion de relire notre article : "Comment la radio publique utilise les précaires pour assurer nuits et week-ends"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.