Free/M6 : Le reportage passe définitivement à la trappe
Brève

Free/M6 : Le reportage passe définitivement à la trappe

Non, le reportage de M6 sur la guerre des prix dans la téléphonie mobile lancée par Free Mobile ne passera jamais à l'antenne.

C'est ce qu'a indiqué implicitement ce matin sur Europe 1 Vincent Régnier, le responsable du magazine Capital à M6. Interrogé suite aux révélations sur la décision de la chaîne d'écarter un reportage qui aurait pu la gêner, ou contrarier Free, Régnier a endossé la responsabilité : "Jamais ce reportage n'aurait dû être fait", indique-t-il, évoquant "un problème éthique, je vais même dire déontologique".

Comme l'indiquait déjà une version des faits circulant parmi les journalistes de la chaîne (qui ont tous signé une lettre interne demandant la diffusion du reportage), l'explication officielle est que la Six ne veut pas diffuser de sujets concernant un secteur dont elle est un "acteur majeur". Or, M6 est partenaire d'Orange dans les forfaits M6 Mobile… "Il y aura forcément des interprétations" en cas de diffusion, à plaidé Régnier. Il a fermement démenti toute intervention extérieure à la chaîne, alors que des rumeurs indiquaient que Xavier Niel, patron de Free, interrogé dans le reportage passé à la trappe, avait fait pression pour en empêcher la diffusion.

Pas de "conflits d'intérêts" pour M6, donc. "Une règle de bon sens, tout à fait normale", a assuré le responsable de Capital. Qui a tout de même peiné à expliquer pourquoi il avait insisté au départ pour que le reportage soit tourné, et pourquoi il n'a pas stoppé le travail de ses équipes avant qu'il ne soit finalisé. "J'ai fait une mauvaise interprétation de la position de l'entreprise", a-t-il glissé, sibyllin. Traduction : il a dû se faire remonter les bretelles par le grand patron de la chaîne, Nicolas de Tavernost. D'autant qu'il a admis que cette fameuse règle éthique était jusqu'à présent implicite. "Une fois ce moment de légitime émotion passée, on va tourner la page", espère Régnier.

Niel a-t-il le bras assez long pour censurer un reportage le gênant ? Notre enquête est ici.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.