Franceinfo : les rédactions auront un "téléphone rouge"
Brève

Franceinfo : les rédactions auront un "téléphone rouge"

Il y a maintenant des interphones pour communiquer entre les rédactions "France Info".

Après une réunion entre les journalistes de France Info (la radio) et leur direction, suite à la motion signée par 60 journalistes de la radio publique, un "récepteur d'ordres" a été installé. Il est censé faciliter la communication entre la radio, le site internet francetvinfo et la télé franceinfo.

À quoi ressemble ce dispositif ? Il y aura désormais quatre "pupitres" (des sortes de haut-parleurs) dans les locaux de la Maison de la Radio : un pour la rédaction en chef, un pour l'Agence France Info (qui centralise les informations de la radio pour en faire des depêches à l'intention de la radio, de la télé et du site internet), un pour le secrétariat de rédaction et bientôt un pour le studio 221 (le plateau télé de Radio France). De l'autre côté de la Seine, dans les locaux de France Télévisions, on trouvera deux autres haut-parleurs : un à la rédaction web de francetvinfo, et un à la télé.

Franceinfo avait interviewé une "riveraine" proche de l'église Saint-Leu pour l'interroger sur un attentat... qui n'avait pas lieu

Les représentants SNJ (Syndicat National des Journalistes) de France Info avaient été reçus mardi en fin de journée par la direction de la radio. Une réunion provoquée par une motion, signée par soixante journalistes de France Info, critiquant notamment les erreurs de franceinfo (la télé) concernant la fausse alerte attentat près des Halles. Les signataires de la motion réclamaient plus de "cohérence" entre les différentes rédactions (radio, télé et site internet), pour ne plus publier d'informations contradictoires. Ce "téléphone rouge" doit les y aider.

"Ça doit nous servir quand on veut diffuser des informations sensibles", explique la déléguée SNJ du personnel de France Info Célia Quilleret à @si. "Dans les faits, il faudra voir s'ils s'en servent", conclut-elle.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.