Fiches Debbouze et Hallyday dans Bakchich
Brève

Fiches Debbouze et Hallyday dans Bakchich

Le ministère de l'Intérieur a demandé une "enquête sur l'origine [des] fuites" qui ont permis à Bakchich.info de publier les fiches STIC (Système de Traitement des Infractions Constatées) de Jamel Debbouze et Johnny Hallyday.

 

"Un fichier peut en cacher un autre. Aussi dangereux qu’Edvige, le STIC met en fiches 23 millions de citoyens." avertissait le 6 octobre le journaliste de Bakchich Xavier Monnier. Pour faire la démonstration des problèmes posés par le STIC, le site d'info a publié les fiches deJamel Debbouze et Johnny Hallyday. Celles-ci contiennent la mention de toutes les procédures dans lesquelles les deux personnalités sont comparues. A propos de Hallyday Monnier note par exemple : "Le rocker le plus proche du pouvoir est très suivi dans ses pérégrinations judiciaires; sa fiche recense des infractions, dans lesquelles son nom fut cité, depuis…1967. Soit il y a plus de 41 ans. Or la durée de conservation des infractions dans le fichier STIC ne doit pas dépasser les 40 ans pour les infractions les plus graves (assassinats, viols…etc), et les vingt ans pour les délits moins graves. Autant dire, que la fiche de Johnny est plus qu’à la limite de la légalité."

picto La fiche de Johnny Hallyday, sur Bakchich.info

La publication in extenso de ces fiches (seule la mention de leurs domiciles a été cachée par Bakchich) a alerté le ministère de l'Intérieur. Le porte-parole du ministère, interrogé par l'AFP, a déclaré que Michèle Alliot-Marie, avait "demandé au directeur général de la police (DGPN) que soit diligentée une enquête sur l'origine de ces fuites".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.