F3 : Ce soir ou jamais devient hebdo
Brève

F3 : Ce soir ou jamais devient hebdo

Dans une interview au Point.fr, Frédéric Taddeï confirme que son émission quotidienne de débats, Ce soir ou jamais (France 3), deviendra hebdomadaire la saison prochaine, mais refuse toute polémique publique. Etrangement, le titre de l'article met en avant le fait que Taddeï "animera quatre prime times sur France 3".

"Ça ne me dérange pas. Ça fait plusieurs mois qu'on en parle. Ce que j'en pense ? Lui, il le sait." explique Taddeï à propos de Pierre Sled, directeur des programmes de France 3, et proche de Nicolas Sarkozy, tout en refusant "un éclat public" comme il le dit au Point.fr

Interrogé par Emmanuel Berretta sur le trop faible taux de sarkozystes parmi ses invités, ou sur la récurrence desdits invités, Taddeï répond "le taux de renouvellement est très fort. Cela dit, quand nous lançons des invitations sur un sujet d'actualité, nous ne disposons que d'un délai réduit de 24 à 12 heures. (...)Il y a un facteur dont on ne parle pas souvent, c'est le taux de refus. Certains refusent parce qu'ils sont déjà engagés, mais il y a aussi ceux qui refusent de débattre. C'est notamment le cas des femmes, sans doute parce qu'elles considèrent que le débat est un terrain masculin. D'où un taux de récurrence plus élevé chez nos invitées féminines." 

"Comme on le pressentait, l'émission culturelle quotidienne de Frédéric Taddeï passera hebdomadaire à la rentrée, regrette Telerama.fr. Un marqueur fort de l'ambition et de l'exigence du service public disparaît, ou presque. Après le bide du lancement de l'émission de Laurent Boyer à midi, ça ne s'arrange pas vraiment à France 3."

"C'était un peu trop beau. Une émission culturelle quotidienne de qualité sur le service public, à un horaire décent. Qui donnait souvent la parole à des personnalités rares ou inconnues des médias, artistes ou intellectuels. Des débats qui débouchaient sur quelques instants de grâce, mais aussi des excès. Profitons-en bien, car c'est bientôt fini. En pleine refonte de la grille, le directeur des programmes de France 3, Pierre Sled, un proche de Nicolas Sarkozy, a tranché : comme on le redoutait, l'émission deviendra hebdomadaire à la rentrée, dans une mouture qui reste à définir.

Frédéric Taddeï paraît résigné, d'autant que la chaîne lui a promis quatre prime-time la saison prochaine en guise de lots de consolation. "

"A la place ? Pour l'instant le Vie privée, vie publique de Mireille Dumas, et un nouveau tallk-show animé par Cyril Viguier, qui officia sur La Cinquième dans les années 90, et accessoirement autre grand copain du président de la République" ajoute Telerama.fr.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.