Exposition : Vivian Maier enfin à Paris
Brève

Exposition : Vivian Maier enfin à Paris


Il fut question, dans un Vite dit d'avril 2011, d'une photographe inconnue et décédée nommée Vivian Maier qui nous avait été signalée par un article du New York Times daté de janvier 2011. Lequel nous racontait la chose suivante : en 2007, un jeune agent immobilier du nom de John Maloof achetait dans une salle des ventes - pour la somme de 400 dollars - des centaines de pellicules photographiques développées ou non qui avaient été mises aux enchères parce que saisies dans un entrepôt dont la location n'était plus acquittée. Il fit des tirages papier, développa quelques rouleaux, et s'aperçut qu'il avait dans les mains une vie de chefs-d'oeuvres photographiques signés par une inconnue nommée Vivian Maier.


"Ce que l'on sait de Vivian Maier, écrivait alors le New York Times, c'est qu'elle naquit à New York en 1926, vécut en France (sa mère était française) et retourna à New York en 1951. Cinq ans plus tard elle s'établit à Chicago où elle travailla comme bonne d'enfants pendant quarante ans, principalement pour des familles établies dans les banlieues situées au nord du lac Michigan. Pendant ses jours de repos elle arpentait les rue de New York et Chicago, le plus souvent avec un Rolleiflex. Apparemment, elle ne montra ses photos à personne. Et elle-même ne vit jamais la plupart d'entre elles. Elle laisse des centaines de pellicules non développées."


John Maloof fit d'abord connaître l'oeuvre de Vivian Maier par l'intermédiaire d'un site ouèbe (à visiter absolument !) Puis il publia un premier livre en 2011, Vivian Maier Street Photographer, réalisa un film documentaire intitulé Finding Vivian Maier qui sortira en 2014 (voir la bande annonce par là), conçut un deuxième livre intitulé Vivian Maier Self-Portraits qui paraîtra le 29 octobre prochain.


Celle que l'on compare aujourd'hui à Walker Evans, Helen Levitt, Diane Arbus, Dorothea Lange, Weegee ou Robert Frank jouit désormais d'une célébrité posthume des plus justifiées : des expositions se tiennent régulièrement aux USA, à Londres, etc. Aujourd'hui quarante de ses photos sont exposées pour la première fois à Paris, à la galerie Les Douches.


D'autres expositions se tiendront très bientôt : en novembre prochain au Grand Palais à Paris lors de Paris Photo, et au château de Tours à partir du 9 novembre 2013 et jusqu'au 1er juin 2014, où seront affichés cent vingt de ses clichés.


Exposition Vivian Maier à la galerie Les Douches 5, rue Legouvé 75010 Paris.
Du mercredi 16 octobre au samedi 21 décembre 2013, de 14h à 19h.

 

L'occasion de lire ma chronique intitulée Migrant Mother, ou l'icône intemporelle, où il est question de la plus célèbre photo de Dorothea Lange.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.