Exécution au canon anti-aérien : la Corée du Nord, ce pays où tout peut arriver
enquête

Exécution au canon anti-aérien : la Corée du Nord, ce pays où tout peut arriver

Comment une info de troisième main est devenue une certitude pour les medias

Réservé à nos abonné.e.s
L'exécution d'un ministre de la Défense par un tir de canon anti-aérien ? Osé, mais après tout, les dirigeants nord-coréens n'en seraient pas à leur première purge aux méthodes et aux motifs improbables. C'est ce que semblent s'être dits certains journalistes, après l'annonce mercredi de l'exécution du ministre de la Défense nord-coréen parce qu'il se serait assoupi pendant un discours du dirigeant. Pourtant, comme à chaque fois qu'il est question de Corée du Nord, les sources sont ténues. Cela n'a pas empêché l'Agence France-Presse d'en faire une dépêche estampillée "urgente", et certains médias en ligne français de la reprendre sans précautions – voire en y ajoutant des erreurs.
TF1 - canon antiaérien corée du nord

Image d'archive de canon anti-aérien utilisée par le JT de TF1
dans son sujet sur l'exécution du ministre nord-coréen, le 13 mai

Un ministre de la Défense tué par un tir de canon anti-aérien pour s'être assoupi pendant un défilé militaire. Improbable, tragique, et somme toute conforme aux préjugés sur le caractère brutal et grotesque du régime nord-coréen : l'information avait de quoi faire cliquer. Pourtant, @si est remonté à sa source, qui aurait dû inciter à la prudence.

Acte 1 : de Pyongyang à Séoul

Car de Pyongyang à Paris, le chemin est long. Reconstituons-le : comme souvent concernant...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.