Esraa, première protestataire d'Egypte en 2008 ? (Libération)
Brève

Esraa, première protestataire d'Egypte en 2008 ? (Libération)

Parmi les précurseurs du mouvement de contestation actuel en Egypte, il y a Esraa Abdel Fattah, une jeune femme de 28 ans, qui avait été arrêtée en 2008 après avoir protesté, sur Facebook, contre la situation égyptienne.

Claude Guibal, la correspondante de Libération dans ce pays évoque le cas d'Esraa et cite son message posté sur Facebook en 2008 : "«Pas de travail, pas d’université, pas d’école, pas de commerce. On a juste besoin de justice. On a besoin de salaires suffisants, on a besoin de travail.»L’appel, en une poignée de jours, reçoit l’adhésion de dizaines de milliers d’internautes."


Pour en savoir plus il faut lire des blogs egyptiens.


La police débarque au domicile d'Esraa et l'arrête en avril 2008. Quelques jours plus tard la blogueuse égyptienne Zeinobia publie une photo montrant Esraa serrant sa mère dans ses bras le jour de son arrestation avant de partir en prison pour 15 jours.

Esraa Abdel Fattah

Masry El-Youm

 


Le quotidien Masry El-Youm publie à la Une, le 21 avril 2008, un appel de la mère d'Esraa qui implore le président Moubarak, sa femme Suzanne, et le ministre de l'Intérieur de gracier sa fille.




picto Masry El-Youm 21 avril 2008




Zeinobia raconte aussi qu'Esraa a finalement été libérée au bout de quinze jours de prison. Elle a retrouvé sa mère, en pleurant, sous les yeux d'une caméra de télévision, à qui elle dit qu'elle remercie Dieu d'être encore une jeune fille (en clair de ne pas avoir été violée, traduisent certains commentaires). Zeinobia ajoute qu'Esraa a du apparaître le même jour sur la chaîne nationale de télévision dans un programme pro-gouvernemental où Esraa a déclaré qu'elle était désolée, qu'elle regrettait ce qu'elle avait fait, et qu'elle ne s'attendait pas à ce que cela aille si loin.


Esraa Abdel Fattah picto
Esraa Abdel Fattah


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.