Dupont-Aignan / désintox : et maintenant, les photos (Le Monde)
Brève

Dupont-Aignan / désintox : et maintenant, les photos (Le Monde)

Nicolas Dupont-Aignan s'en prend au Monde... qui riposte.

Dans une tribune publiée mardi 4 octobre sur son site "Debout la France", Nicolas Dupont-Aignan attaque les Décodeurs du Monde à propos d'un centre de vacances accueillant des migrants dans le village de Champtercier (Alpes-de-Haute-Provence). Plus tôt dans la journée, dans une interview donnée à Sud Radio, il avait qualifié ce centre de "luxueux". Un adjectif "exagéré" avaient alors expliqué les Décodeurs du Monde. En réponse, Dupont-Aignan affirme que les journalistes du quotidien trouvent "trop fatigant" de se déplacer pour aller voir de leurs propres yeux ce "superbe bâtiment, dans lequel nombre d'habitants du village auraient vécu avec plaisir".

Les Décodeurs trop fatigués pour se rendre sur place ? Photos à l'appui, les journalistes ont démenti dans un encadré ajouté mercredi 5 octobre à leur article qui relevait les approximations de Dupont-Aignan lors de son interview à Sud Radio. "Une de nos journalistes s'est bien rendue sur place récemment", expliquent-ils dans cet encadré. "Elle a pu constater que le centre en question n'est pas un «superbe bâtiment», mais plutôt un ensemble de petits bungalows qui ne se distinguent pas par leur côté luxueux, comme le sous-entend pourtant le candidat".

Que montrent les deux photos publiées par le Monde ? Des petits bungalows en crépi, où bien peu de fenêtres sont visibles. Difficile de les assimiler à un "superbe bâtiment".

L'interview pour Sud Radio de Dupont-Aignan, dans laquelle il avait évoqué le "luxe" du centre d'accueil, a été émaillée par de nombreuses approximations, relevées par Libération et Le Monde. Ce que le candidat à la présidentielle n'avait pas apprécié, comme @si vous le racontait : face aux critiques, il avait répondu sur l'antenne de RFI : "Je les emmerde".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.