DSK : Diallo "sérieuse et fiable" (Figaro, à contretemps)
Brève

DSK : Diallo "sérieuse et fiable" (Figaro, à contretemps)

Actualité et décalage horaire cruels pour le Figaro qui publie, avec un grand titre à la Une une enquête reconstituant "minute par minute" la journée du 14 mai 2011. "L’heure qui a scellé la chute de DSK" titre l'article en page 2. Le journal a bouclé avant que le New York Times ne mette en ligne vers 3h du matin heure française un article citant des sources policières mettant en cause le passé de l'accusatrice de l'ex-patron du Fonds Monétaire International.

Le début de l'article souligne que les jurés auront à "jauger la crédibilité de l'accusatrice de DSK". puis Le Figaro écrit "En un an et demi, le mari d’Anne Sinclair est descendu une demi-douzaine de fois au Sofitel. Avait-il déjà rencontré Nafissatou Diallo ? L’entourage du reclus de TriBeCa penche pour la thèse de la relation consentie, voire tarifée, préparant ainsi le terrain pour le procès ou… une transaction."

"Une femme sérieuse et fiable"

La suite 2806 occupe toute une aile du palier, à quelques pas des ascenseurs. La femme de chambre en a la charge depuis qu’une de ses collègues est partie en congé maternité. « Lui confier ce travail était une récompense réservée à une employée modèle » , précise une source proche de la direction du groupe Accor, auquel appartient le Sofitel. Car, après trois ans et demi de service dans l’établissement, la jeune Guinéenne a totalement fait ses preuves. Si des membres de sa communauté s’interrogent encore, étonnés qu’ « une Peule musulmane ait pu décrocher ce job » à 24 dollars brut de l’heure, Nafissatou Diallo laisse l’image lisse d’une femme sérieuse et fiable. « Le Sofitel a déclaré qu’elle donnait toute satisfaction, nous disons même que c’est une employée exemplaire. Elle n’a jamais posé aucun problème. Je ne trouve mention d’aucun incident, d’aucun rapport dans son dossier » , remarque John Turchiano, porte-parole du New York Hotel and Motel Trade Council, le syndicat local, qui représente 85 % de la profession.

"La suite 2806 occupe toute une aile du palier, à quelques pas des ascenseurs. La femme de chambre en a la charge depuis qu’une de ses collègues est partie en congé maternité. « Lui confier ce travail était une récompense réservée à une employée modèle » , précise une source proche de la direction du groupe Accor, auquel appartient le Sofitel. Car, après trois ans et demi de service dans l’établissement, la jeune Guinéenne a totalement fait ses preuves. Si des membres de sa communauté s’interrogent encore, étonnés qu’ « une Peule musulmane ait pu décrocher ce job » à 24 dollars brut de l’heure, Nafissatou Diallo laisse l’image lisse d’une femme sérieuse et fiable.


« Le Sofitel a déclaré qu’elle donnait toute satisfaction, nous disons même que c’est une employée exemplaire. Elle n’a jamais posé aucun problème. Je ne trouve mention d’aucun incident, d’aucun rapport dans son dossier » , remarque John Turchiano, porte-parole du New York Hotel and Motel Trade Council, le syndicat local, qui représente 85 % de la profession."

"Quelle qu’en soit l’issue, quelques minutes ont suffi pour faire basculer deux destins. Un tout autre chapitre aurait été écrit si le directeur du Sofitel n’avait pas jugé crédible la version de son employée ou s’il avait tardé à appeler la police. Les portes de l’avion d’Air France se seraient alors fermées sur le passager VIP."

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.