"Dropped" : premières polémiques autour du crash
article

"Dropped" : premières polémiques autour du crash

"On sait maintenant que deux cameramen étaient en train de filmer"

Réservé à nos abonné.e.s
Trois jours après, les premières questions se posent sur le crash de deux hélicoptères qui a fait dix morts lundi, dont trois sportifs célèbres, dans le cadre du tournage d'une émission de "téléréalité de survie" pour TF1. En France, certains accusent l'animateur Louis Bodin d'avoir tenté de cacher le fait que l'accident a eu lieu pendant un tournage, et de s'être mis en scène devant les débris des appareils. En Argentine, des élus ont révélé que les hélicoptères avaient été prêtés à la société de production de l'émission, ALP... par l’État.

"Si la piste de l'erreur humaine reste privilégiée, question autour des déclarations de la production et de l'animateur Louis Bodin, qui assurait au soir du drame que ce n'était pas un tournage mais seulement un transfert, un transport. On sait maintenant que deux caméramans, à bord des appareils, étaient en train de filmer." Dans son journal de 8 heures, France Inter revenait ce matin sur la collision entre deux hélicoptères qui a fait dix morts - dont les trois sportifs Camille Muffat, Florence Arthaud et Alexis Vastine - dans la nuit de lundi à mardi en Argentine. En cause, le flou sur la question de savoir si l'accident est survenu avant ou pendant un tournage de l'&e...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Vol Rio-Paris : un doc de France 3 crée la polémique

Les familles des victimes le jugent trop sévère avec les pilotes

TF1

TF1 à Jérusalem : 36 ans et puis s'en va

Les anciens correspondants racontent leurs souvenirs à ASI

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.