Drôle d'air de guerre à Goma
reportage

Drôle d'air de guerre à Goma

La presse ressort les cartes de l'est du Congo. Mais sur le terrain...

Réservé à nos abonné.e.s

Un savant mélange d'avancées militaires et de ping-pong diplomatique semble avoir (temporairement) sorti l'est de la République démocratique du Congo de son trou noir médiatique – ou tout du moins, le Nord-Kivu, province dans laquelle les affrontements sont les plus nourris. Suite et fin d'une plongée de six mois dans la zone, et impressions à chaud sur la récolte d'informations en zone de conflit.

Soldat congolais devant une cafétéria, Goma, juillet 2012 - Justine Brabant

Depuis quelques semaines, Radio France Internationale émettait au rythme de la Syrie, ses bombardements, ses observateurs, ses ultimatums. Et puis un matin, en ouverture de la matinale : «Merci d'écouter RFI, il est 5h30 en temps universel, 7h30 à Go...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.