Domenech : le député Tardy a tenté de twitter en direct
Brève

Domenech : le député Tardy a tenté de twitter en direct

L'audition avait été interdite à la presse... mais pas aux députés !
Ce matin, le sélectionneur sortant de l'équipe de France, Raymond Domenech, et Jean-Pierre Escalettes, président démissionnaire de la Fédération française de football, sont auditionnés par la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale.

L'audition devait être ouverte à la presse, mais la FFF a demandé, et obtenu le huis-clos. Pas de compte-rendu en direct, donc ? C'était sans compter sur le député UMP Lionel Tardy, qui a tenté de rendre compte de l'audition sur son compte twitter, en se réjouissant même d'être le "traître qui twitte"

Rien de bien original, reconnaissons-le, dans les premières minutes. 


Tardy signale que Jean-François Copé, patron des députés UMP, demande à Domenech pourquoi il n'as pas salué l'entraîneur sud-africain à la fin du dernier match, et qu'il assure qu'il ne "s'agit pas d'un tribunal' ; il reprend ensuite les propos d'Escalettes, qui raconte son entretien tendu avec les joueurs lorsqu'il a tenté de les convaincre de participer à l'entraînement qu'ils boycottaient : "Dans le bus j'ai été confronté a un MUR jamais vu au cours de mes 50 ans dans le foot."  

Son compte-rendu a été repris par certains médias en ligne, comme LeMonde.fr ou LeTelegramme.com, qui précisait que ces citations "sont à prendre avec des pincettes".

Mais après 50 minutes de compte-rendu, et une quinzaine de tweets, le député a annoncé la fin de son petit jeu : "J'ai pris un carton rouge .... fin des tweets !!!". Il n'a pas précisé qui lui avait demandé de cesser.

Tardy s'était déjà fait remarquer en "live-twittant" une réunion à huis-clos de l'UMP en mars, juste après les régionales. Il s'en était même expliqué sur notre plateau. Ré-écoutez-le donc.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.