Des syndicats dans l'armée ? Le long combat du gendarme Matelly
suivi

Des syndicats dans l'armée ? Le long combat du gendarme Matelly

Radié, réintégré, promu et...victorieux devant la Cour Européenne des Droits de l'homme

Réservé à nos abonné.e.s
Comment un officier de gendarmerie, féru de liberté d’expression, finit par faire condamner la France par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour l’interdiction à se syndiquer dans l’armée française…

"Vous tombez bien, aujourd’hui je suis en permission…" Au téléphone, le lieutenant colonel de gendarmerie Jean-Hugues Matelly ne boude pas son plaisir à évoquer la décision de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) prise ce matin. Saisie par le gendarme ainsi que par l’Association de défense des droits des militaires (Adefdromil), non reconnue par les autorités françaises, la Cour a en effet jugé, dans son arrêt à lire ici au format PDF, que "si l’exercice de la liberté d’association des militaires peut faire l’objet de restrictions légitimes, l’interdiction pure et simple de constituer u...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.