Des fact-checkeurs sanctionnés par Facebook pour... diffusion de fake news
article

Des fact-checkeurs sanctionnés par Facebook pour... diffusion de fake news

Réservé à nos abonné.e.s
Des pages et groupes Facebook luttant contre les fausses informations ont reçu récemment des mises en garde de Facebook. Le réseau social les accuse de diffuser des fake news! Un comble, d'autant qu'ils sont parfois les premiers à les identifier comme telles, avant même les médias spécialisés et cofinancés par Facebook comme Checknews ou 20 minutes.

Des pages Facebook de débunkage et de lutte contre l’extrême droite accusées elles-mêmes de colporter de fausses informations, et qui voient ou risquent de voir leur visibilité sur le réseau social plonger du jour au lendemain. Voilà de quoi se plaignent les pages "Citoyennes-citoyens contre le FN", et "Hoaxbuster", qui ont ces derniers jours reçu des mises en garde du géant américain. 

Débunkage en 17 minutes chrono

Hoaxbuster est un site de débunkage de fausses informations créé il y a presque 20 ans. Il dispose d'une page Facebook, sur laquelle sont notamment partagés les articles de son site, ainsi que d'un groupe public, sur lequel tout le monde peut proposer des vidéos, posts, articles, leur semblant contenir des fake news. Chacun ...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.