Des expertes, y compris dans le numérique !
Brève

Des expertes, y compris dans le numérique !

Dans certains domaines, il n'y aurait pas de femmes expertes. C'est un argument que l'on entend souvent pour justifier la faible proportion -20%- de femmes invitées sur les plateaux (selon

le dernier rapport du CSA). Pour y remédier, l'association Girlz in web vient de lancer un annuaire en ligne des femmes expertes dans le domaine du numérique.

annuaire

"E-Commerce", "Crowdfunding", "gaming", mais aussi, plus technique, "développement CSS", développement PHP", "technique DBA", "Cloud Computing"... Dans tous les domaines du numérique, le site "Les expertes du numérique" propose plusieurs noms de femmes. Au total, 150 noms sont proposées à destination des médias ou des organisateurs de conférence, et l'annuaire a vocation à s'étoffer. Le site incite à proposer d'autres expertes. Pour en faire partie, il faut avoir au moins trois ans d'expérience dans son domaine, et remplir l'un des critères suivants : publication d'article en ligne, intervention lors d’un événement professionnel, prise de parole dans les medias ou encore expérience dans l'enseignement.

experte
L

"L'objectif est de promouvoir la visibilité des femmes dans le numérique" explique Marine Aubin, co-présidente de l'association Girlz in web. Une récente étude du Syntec (1er syndicat professionnel de l’écosystème numérique français) estimait que 28% de femmes travaillent dans les entreprises du numérique. Certains métiers de ce domaine sont déjà largement féminisés (marketing web, community management,...) mais dans d'autres elles restent encore rares (développeuse, data-scientist). Aubin souligne un problème d’"'identification" et d'orientation" vers ces métiers.

"Il n'y a aucun modèle de femme auquel s'identifier, les "grands" ingénieurs en informatique sont des hommes, comme Bill Gates ou Steve Jobs. Les conseillers d'orientation n'orientent pas les jeunes femmes vers ce type de métiers, ce n'est pas dans leurs schémas mentaux. Si elles s'intéressent à ce domaine, on leur conseille de travailler dans le marketing, mais pas de devenir développeuse" déplore-t-elle. "Même dans des métiers déjà féminisés comme le "social média", on continue à n'inviter que des hommes", ajoute-t-elle. "Ainsi, une récente conférence sur ce thème a réuni une seule femme pour 9 hommes". Sur l'annuaire en ligne pas moins de 35 expertes sont proposées dans cette rubrique "social media".

Nous évoquions aussi un autre guide des expertes qui proposait 400 noms d'expertes sur plusieurs domaines. Retrouvez aussi notre émission sur le sujet.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.