Des avocats contre un "procès interactif" sur le site d'ARTE
enquête

Des avocats contre un "procès interactif" sur le site d'ARTE

"Si ça avait été sur TF1, tout le monde aurait hurlé"

Réservé à nos abonné.e.s
Des caméras dans les prétoires : c'est la prouesse réalisée par Arte avec son dispositif autour du téléfilm "Intime Conviction" diffusé vendredi 14 février, avec Philippe Torreton. En parallèle de cette diffusion TV, Arte a mis en place un site internet sur lequel les internautes peuvent suivre le procès fictif de cet homme accusé d'avoir assassiné son épouse. Problème : cette histoire du docteur Villers est librement inspirée de l'affaire Muller, médecin finalement acquitté, en novembre 2013, du meurtre de son épouse après 14 ans de procédure. "L’œuvre piétine une innocence judiciairement consacrée", tempètent les avocats de Muller, qui ont décidé d'attaquer en référé le dispositif d'Arte.

"Mon affaire, c'est à la fois du Outreau, du Sécher, du Dils". Ces mots ont été prononcés par le docteur Jean-Louis Muller, le 6 novembre 2013. Après un marathon judiciaire de 14 ans, il vient alors d’être acquitté du meurtre de son épouse par la Cour d’assises de Meurthe et Moselle, après avoir été condamné deux fois à 20 ans de prison et avoir passé dix-huit mois en détention. La Cour d’assises a finalement conclu à la thèse du suicide de Brigitte Muller. Affaire classée, donc.

Seulement voilà. L’affaire refait surface via la fiction. Vendredi 14 février, Arte diffuse ...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Sommes-nous réellement de plus en plus stupides ?

Mobilisant tous nos neurones, on revient sur un documentaire d'Arte

Dragueur sur l'Ile de la Tentation ? Un métier comme un autre

Comment des candidats sont devenus salariés de la téléréalité

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.