Démission PDG Air France: quand les médias promettaient l'inverse
article

Démission PDG Air France: quand les médias promettaient l'inverse

"Selon toute logique, le oui devrait l'emporter"

Réservé à nos abonné.e.s
La démission du PDG d'Air France, une "surprise" ? Vendredi 4 mai, Jean-Marc Janaillac a en effet annoncé qu'il allait quitter son poste, après le refus par le personnel de la compagnie aérienne d'accepter en consultation un accord salarial proposé par la direction. Une consultation que certains médias voyaient déjà gagnée d'avance. A tort.
Article de Challenges
16
16 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Démission PDG Air France: quand les médias promettaient l'inverse

La démission du PDG d'Air France, une "surprise" ? Vendredi 4 mai, Jean-Marc Janaillac a en effet annoncé qu'il allait quitter son poste, après le refus par le personnel de la compagnie aérienne d'accepter en consultation un accord salarial proposé par la direction. Une consultation que certains médias voyaient déjà gagnée d'avance. A tort.

Commentaires préférés des abonnés

Et Laurent Berger, patron de la CFDT, il démissionne ? Après tout, il a été désavoué, lui aussi...

Et ce soir, au journal de France 3, les salariés d'Air France étaient "sonnés", par le résultat du vote. Sonnés. Comme si ce résultat ne dépendait pas d'eux, en somme, mais d'une sorte de force surnaturelle qui se serait imposée à eux. Comme si, donc(...)

Pour François Lenglet, c'est pire que ce que vous écrivez. Il ne dit pas : "le mécontentement social dans l'entreprise a été sous-estimé".  Il dit "ON a sous-estimé le mécontentement social". Il ne dit même pas "J'ai sous-estimé", qui serait une(...)

Derniers commentaires

franchement , c est bon, merci au personnel d air france , je l ai su juste avant la manif du 5 ... quelle belle journee

De quoi ? J'apprends que la prophétie auto-réalisatrice ne fonctionne plus ? Mais où va-t-on ?

Les Médias de la Propagande (faut mettre la majuscule de déférence) se sont mis l'index dans l'oeil et ont mal aussi ils sont aigris.

C'est avec une satisfaction à peine dissimulée qu'ils annonçaient ce matin que le cours d' Air France avait déboulonné à l'ouverture de la Bourse (comme si les cours étaient fixés avec des boulons alors qu'ils sont sur élastiques). Ils annonçaient aussi que McRon (je crois) trouvait fort de café que les pilotes si grassement payés d'Air France mettent en péril la société et sur orbite son pôv PDG.. alors que leurs salaires sont mirobolants...


Juste rappel des choses à McRon, concernant le PDG et son salaire "Air France-KLM: Le PDG Jean-Marc Janaillac empoche un demi-million d’euros pour six mois d’activité"

Aucun journaliste pour rappeler que si les patrons d'Air France avait tout de suite voulu négocier, ils auraient pu redistribuer ces 300 millions aujourd'hui perdus pour tout le monde. J'ai fait le calcul, pour 46000 employés ça fait plus de 6 000 € par salarié en moyenne, ça laisse de belles augmentations possibles !

Une façon  de faire "la fête à Jean-Marc Janaillac" ?

C’est à chaque fois pareil, les professionnels du journalisme se rangent du côté des directions, pour ne pas écrire le patronat ou les partis au gouvernement, et c’est le flop. Pourquoi acceptent-ils de toujours recommencer à recevoir la fessée ? Le journalisme serait-il d’abord et avant tout affaire de sadomasochisme ? Ou est-ce par qu’il a divorcé des masses salariales ou pauvres ?

Arf, ils n'ont tellement plus l'habitude d'être contredits, qu'ils prennent leur désir pour la réalité. Au royaume de la pensée unique, on t'offre le choix pour que tu fasses le bon. Sinon, tu te feras dévorer par les flammes de l'enfer.
Ca devrait les amener à plus d'humilité à l'avenir, mais faut pas rêver : avec des gens comme eux, il n'y a aucun risque de conjuguer ça au présent un jour. C'est pas eux qui se sont trompé d'abord, ce sont les gens qui n'ont pas bien voté ! Ils ne pouvaient pas deviner les pôvres !

C'est assez hilarant de voir que les libéraux croient dur comme fer que leur politique profite à tout le monde.

Et pour cause, il leur profite à eux, et ils sont ravis. Donc tout le monde doit être content... pour eux...

Hummmff.

Ce défaut d'empathie causera leur perte...

Cette unanimité aveugle de la presse pour le oui aurait bien pu exciter les salariés, et cela rappelle assez bien ce qui s'est passé lors du référendum de Maastrcht

Pour François Lenglet, c'est pire que ce que vous écrivez. Il ne dit pas : "le mécontentement social dans l'entreprise a été sous-estimé".  Il dit "ON a sous-estimé le mécontentement social". Il ne dit même pas "J'ai sous-estimé", qui serait une forme de mea culpa. Il y a ce "ON" qui sous-entend en fait un "NOUS" et qui est très important et significatif. Il faut s'en rappeler.

Et ce soir, au journal de France 3, les salariés d'Air France étaient "sonnés", par le résultat du vote. Sonnés. Comme si ce résultat ne dépendait pas d'eux, en somme, mais d'une sorte de force surnaturelle qui se serait imposée à eux. Comme si, donc, ce résultat n'était pas réellement celui du vote des salariés eux-mêmes. Parce que, hein, ce n'était pas possible, en effet.

Mais quand même, pour assurer le service père fouettard après-vente, on tend le micro à....  Pascal Perri, naturellement, pour annoncer l'apocalypse qui va s'ensuivre, et le festin des concurrents qui, eux, ont mieux su, etc....

Ce sera la seule réaction "politique" de la soirée sur la 3. A mettre en parallèle avec l'article sur la télévision espagnole, sur ce même site...

Et Laurent Berger, patron de la CFDT, il démissionne ? Après tout, il a été désavoué, lui aussi...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Grève à La Tribune : des salariés dénoncent la fin du "poil à gratter"

Suppression du service macro-économique au profit du service aux entreprises

Clash d'egos de milliardaires dans Les Echos

L'histoire d'un texte pro-Niel, publié, retiré, re-publié, et re-retiré du media de Bernard Arnault

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.