Deep Purple in Rock
Brève

Deep Purple in Rock

Jon Lord, co-fondateur en 1968 du groupe Deep Purple et co-auteur de Smoke On The Water, vient de lâcher la rampe. Il avait soixante et onze ans.

Le plus célèbre album du groupe est peut-être Deep Purple in Rock, sorti en 1970. Une célébrité qui doit beaucoup à sa couverture, parodie du mont Rushmore :


Laquelle fut pastichée à plusieurs reprises sur différentes pochettes, dont voici une sélection :

Galette sortie en 1993 reprenant des chansons
enregistrées en 1960 par les Quarry-Men, les pré-Beatles

Galette nipponne sortie en 1995
(il s'agit de reprises de Deep Purple
par un groupe nommé Ohsama)

Galette sortie en 2006
(ce groupe belge a repris, lui aussi, du Deep Purple)

Galette autrichienne parue en 2007

Illustration intérieure d'un CD de Dirtbombs intitulé Ultraglide In Black, 2001

Le mont Rushmore est situé aux Zétazunis dans l'État du Dakota du Sud, près de la ville de Rapid City. La gigantesque sculpture qui y fut taillée en 1925 et qui représente les présidents George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln…


… possède une réplique dans un parc d'attraction japonais abandonné qui s'appelait Western Village (voir également par là)…


… et de nombreuses parodies dessinées. En voici deux, gouttes d'eau dans l'océan.

Couverture de Mad Magazine n°31 de février 1957
avec Alfred E. Neumam, mascotte du journal

Le mont Rushmore, côté Dakota du Nord…
Affiche publicitaire vantant "l'autre côté de l'Amérique"
créée par Scholz & Friends Hambourg pour queer-travel.de


Le cinéma a, lui aussi, abondamment utilisé le mont Rushmore. Dans Superman II (1980), le général Zod remodèle les portraits du mont :


Dans Mars Attacks! de Tim Burton (1996), ce sont les Martiens qui se livrent à ce petit jeu :


Dans Star Trek 5 : l'Ultime Frontière (1989), une scène qui finalement ne fut pas tournée prévoyait un portrait de femme noire aux côtés des présidents :

Illustration préparatoire pour Star Trek 5 : l'Ultime Frontière (1989)


Aujourd'hui, d'aucuns se demandent s'il ne faudrait pas sculpter dans la montagne le portrait d'Obama, premier président noir des Zétazunis :


La question s'était aussi posée pour Kennedy…

 

… et pour Reagan (y'en a qui doutent de rien) :


Mais revenons au cinéma, au vrai, avec le film qui a su utiliser à la perfection le mont Rushmore : North by Northwest (La Mort aux trousses) d'Alfred Hitchcock (1959). Le mont et ses personnages y apparaît d'abord à deux reprises au cours du film et de manière cryptée, avec une photo :


Puis Roger Thornhil (Cary Grant) se rend sur les lieux qu'il observe avec la plus grande attention…


… juste avant la scène finale (tournée en studios) :


Le dessin animé a lui aussi utilisé le mont Rushmore. On le croise dans plusieurs films Looney Tunes (avec Bugs Bunny, Daffy Duck, Elmer, etc.), mais aussi dans les Simpson dont il est sinon un personnage permanent, du moins un gag à répétitions. Admirez ce superbe plateau, mis en vente sur le ouèbe :


La publicité n'est pas en reste, en 2010 les Londoniens eurent droit à un gigantesque panneau figurant le mont dans lequel avaient été sculptés des visages de foutbôleurs :


Et puis il y a, bien sûr (en tout cas pour la France), cette réclame vantant le bourbon Four Roses (propriété d'un groupe japonais) :


L'idée vient probablement de cette autre réclame pour le dentifrice Ultra-Brite, qui date des années 70 :


Le visage de cette jeune femme avait été repris par Gir (Jean Giraud) pour la couverture de l'un de ses albums du Lieutenant Blueberry (voir par là). Et la rose entre les dents se retrouve sur cette couverture d'avril 2012 des Inrocks mettant en scène Audrey Pulvar :


On erst bien loin de Jon Lord et de Deep Purple… Allez, Smoke On The Water (qui ne figure pas sur l'album In Rock), en public et en 1973, c'est par là.


L'occasion de lire ma chronique intitulée L'homme qui tombe, où il est un peu question d'Alfred Hitchcock.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.