Décroissance : les yourtes cachent-elles la forêt ?
article

Décroissance : les yourtes cachent-elles la forêt ?

Difficile de dépasser le folklore pour présenter les réfractaires à la croissance à tout crin

Réservé à nos abonné.e.s
Devant, le cheval est harnaché à une charrue. Derrière, ils accompagnent la lente entreprise de labourage. Bien emmitouflés, en bonnets, jeans et chaussures de marche. L'image ne provient pas d'une antique gravure ; c'est une photo couleur qui occupe la moitié d'une page du Point du 24 mars. Elle montre les habitants d'un "écovillage" allemand qui "vivent avec un minimum d'énergie". Titre de l'article ? "En route pour la décroissance."

L'heure est venue, affirme le magazine au cœur d'un dossier spécial consacré à la catastrophe de Fukushima et à ses conséquences : "Après le séisme nippon, suivi de l'accident nucléaire de Fukushima, la voix des écologistes tendance "décroissants" trouve soudain un écho." Deux jours plus tard sur France 2, "Envoyé spécial, la suite" repartait à la rencontre d'adeptes de la décroissance, rencontrés deux ans plus tôt.


Pour autant, ces menues flammèches médiatiques n'augurent pas forcément d'une flambée de reportages et de débats sur ce thème. Depuis des ann&eacut...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.