De Pellerin à Grace Jones, des images dans l'image...
Brève

De Pellerin à Grace Jones, des images dans l'image...

Après plusieurs autres médias, le blogueur Olivier Berruyer croit voir, sur la dernière couverture de Charlie Hebdo, des sexes dissimulés dans le portrait d'un homme à turban que d'aucuns identifient à Mahomet. La chose semble toutefois peu probable, précédents publicitaires à l'appui.
nouveau media


Dans un billet intitulé [IR-RES-PON-SA-BLES] Couverture Mahomet : Charlie Hebdo continuer a jeter de l’huile sur le feu (sic !), le blogueur Olivier Berruyer reprend la théorie répandue sur le ouèbe selon laquelle deux bites composeraient l'architecture de la tête de Mahomet dessinée par Luz (voir tous les éléments dans notre article irresponsable, ainsi que dans la chronique responsable du patron).

Et de citer, afin d'étayer la thèse, les propos que le sémiologue Jean-Didier Urbain a confiés au Figaro le 14 janvier dernier : « On connaît depuis longtemps les astuces des caricaturistes et des peintres qui produisent une image dans l’image, cette seconde image ne se lit qu’au prix d’une certaine manœuvre ou manipulation. Par exemple le fait de retourner l’image. » « C’est une sorte de pied-de-nez caché, cela peut être involontaire mais ici cela m’étonnerait, c’est tellement l’esprit de Charlie ! ». A noter que l'hypothèse avait également été évoquée avant Berruyer par plusieurs médias, dont Libération.

Une image cachée dans l'image… Cela nous renvoie à ces dessins fort répandus au XIXe siècle, à ceux aussi qu'on pouvait trouver dans la presse enfantine des années 60. Pour trouver le personnage ou l'animal caché, il fallait retourner l'image et la scruter en tentant de faire abstraction du dessin visible. En voici quelques-unes, issues de l'Imagerie Pellerin :

nouveau media
nouveau media
nouveau media
nouveau media


Si le lièvre, les valets, le naufragé et la vache sont bien présents dans les images ci-dessus, il y a des chances pour que les bites mahométanes soient directement issues de l'imagination de Berruyer et consorts. Car cette histoire en rappelle une autre, celle des réclames subliminales des années 70-80. À cette époque, chacun voulait voir dans les images publicitaires des messages sexuels dissimulés. Lesquels avaient, évidemment, la capacité de nous diriger tout droit comme un seul homme vers les rayonnages des magasins vendant les produits vantés. Quelques exemples.

nouveau media


Un sexe masculin a-t-il vraiment été dessiné dnas la main gauche de l'homme sur cette publicité de 1976 pour les cigarettes Benson & Hedges ? Les bougies en haut à droite s'en faisaient-elles l'écho ?

nouveau media


Après la cigarette, l'alcool :

nouveau media


On a affirmé que ce verre de gin Gilbey's dissimulait, dans les reflets de ses glaçons, le mot SEX :

nouveau media


Cette marque n'eut pas l'exclusivité de cette "révélation", le mot SEX était censé s'afficher dans toutes les réclames des boissons alcooliques de l'époque. On a écrit, et on écrit encore, des livres à ce sujet. Tel celui-ci, intitulé The Secret Sales Pitch, qui affiche le mot SEX dans l'espace entre les fleurs :

nouveau media


Du sexe, jusque chez la petite souris à longue queue :

nouveau media

Damnaide !


On ne saura jamais vraiment si l'immense majorité de ces réclames était exempte de toute malice ou bien si les publicitaires y avaient effectivement glissé des éléments aussi sexuels que subliminaux. Seules quelques-unes d'entre elles ne laissent aucun doute, en voici deux.

Les glaces Magnum semblent nous montrer ici le dos, les fesses et les cuisses d'une femme noire, on croirait Grace Jones photographiée par Jean-Paul Goude (voir cette précédente chronique) :

nouveau media
nouveau media


La fumée de cette cigarette Davidoff a été entièrement dessinée afin que ses courbes évoquent une silhouette féminine :

nouveau media


Alors ? Qu'en est-il de Charlie Hebdo ? Bah ! On ne prête qu'aux riches…

L'occasion de lire ma chronique intitulée Le jour (unique) où Hara-Kiri s'est lancé dans la pub.

nouveau media
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.