Dans les ruines des medias grecs, naissance d'une nouvelle presse
enquête

Dans les ruines des medias grecs, naissance d'une nouvelle presse

Comment reconstruire une information critique ?

Réservé à nos abonné.e.s
La "crise économique" a soufflé le peu de confiance que les Grecs vouaient encore aux médias traditionnels de leur pays. Mais dans les ruines de ce système médiatique dévasté, certains journalistes poursuivent leur mission en créant de nouveaux médias. Objectif : offrir une information non assujettie au gouvernement, aux banques ou autres lobbys et regagner la confiance des citoyens.

Chaos dans les medias traditionnels grecs. Le 15 janvier dernier, une dépêche AFP (négligée par les médias français) annonçait l'inculpation de Dimitris Kontominas (75 ans), magnat des médias grec, pour corruption. Ce patron de la chaîne de télévision privée Alpha, entre autres, est mis en cause dans une importante affaire de fraude bancaire autour de l'ex-Banque postale hellénique (TT). Il aurait profité de prêts de complaisance accordés sans aucune garantie. Une raison de plus pour les Grecs de se défier de leur système médiatique ainsi que de la collusion avec les pouvoirs politiques et financiers.

De mani&egr...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Boulangers octogénaires : histoire insolite, ou symptôme de crise ?

Médias locaux et nationaux n'ont pas vu la même chose

Trump et les medias, dans le texte, acte 2

Le New York Times parle alt right, Breitbart et diffamation avec le président élu

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.