Critiquer "off" Netanyahou : une habitude française ?
Brève

Critiquer "off" Netanyahou : une habitude française ?

Nouvelle salve de propos "off" d'un chef d'Etat pour critiquer Benyamin Netanyahou. Cette fois c'est François Hollande qui s'y colle. Le président français a jugé "pas correct" le fait que le premier ministre israélien ait transformé sa visite à Toulouse, le 1er novembre dernier, en "meeting électoral". Netanyahou, chef de gouvernement le plus villipendé par ses pairs ? En fin d'année dernière, Nicolas Sarkozy le qualifait de "menteur" dans un échange avec Barack Obama, révélé par @si.
nouveau media
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.