Copies-cola
Brève

Copies-cola

Le Parisien de ce mardi 22 mars 2011 nous apprend qu'un cola humanitaire baptisé u.man cola va bientôt voir le jour dans les magasins Franprix. Ah ! Quelle merveilleuse nouvelle !

Nous avions déjà, outre les différentes déclinaisons de la marque originaire d'Atlanta, des Breizh Cola, Chtilà Cola, Corsica Cola, Elsass Cola, Arab Cola, Mecca-Cola, Qibla Cola, Afro-Black Cola, etc. Des colas qui se veulent éthiques, ethniques, voir anti-amerlocains. Voilà maintenant le cola humanitaire, aussi profitons-en pour jeter un petit coup d'oeil rapide sur quelques emballages, publicités et logotypes de ces pétillants breuvages alternatifs.

Tous reprennent la couleur rouge et le lettrage manuel blanc de la marque originale, sans parler de la vague en forme de S…

…rappel de la courbe horizontale du second C majuscule du lettrage et de la forme de la fameuse bouteille :

Vague réaliste chez Breizh Cola avec un jeu de mots en prime…

… ou vague recopiée telle quelle chez Mecca-Cola, posée verticalement sur la bouteille :

Le cola u.man cola, lui, se contente de reprendre la forme de la bouteille plastique d'1,5 l avec le bouchon rouge, avec un planisphère sur l'étiquette (tout comme Afro-Black Cola qui prétendit également en son temps avoir des visées humanitaires) :

Mais tout cela revient au même : créer des colas de substitution - et respecter en plus les codes graphiques de la marque originale - revient à s'affirmer comme descendant de la maison-mère, à s'inscrire dans une filiation. C'est également reconnaître la supériorité de Coca-Cola et celle des Zétazunis contre lesquelles certains prétendent - dans le même temps - lutter idéologiquement.

Chaque bouteille de cola local ou à but philantropique n'est rien d'autre qu'une publicité pour le breuvage de Mister Pemberton, les revendications identitaires ou humanitaires n'y changeront rien.

 

L'occasion de lire une de mes chroniques intitulée What Else ?, consacrée à un autre breuvage, on se demande bien lequel.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.