Comment Orban a mis au pas un journal dérangeant
article

Comment Orban a mis au pas un journal dérangeant

Réservé à nos abonné.e.s
Origo, un journal en ligne hongrois, a publié en 2014 une enquête gênante sur un proche du Premier ministre. Depuis, sa ligne s'est pourtant alignée sur le pouvoir. Une évolution qui illustre la reprise en main feutrée des médias par Orban.

C'est l'histoire d'Origo, un journal en ligne hongrois passé en quelques années de poil à gratter face à la dérive autoritaire du premier ministre Viktor Orban, à partisan énamouré du même Orban. Cette histoire, c'est le New York Times qui la raconte

Orban

Créé à la fin des années 1990, Origo est fondé par Magyar Telekom, leader de la téléphonie en Hongrie. L'objectif initial, fort peu journalistique, est de se servir du journal pour vendre des abonnements internet (une stratégie qui rappelle celle, une quinzaine d'années plus tard, de Patrick Drahi, actionnaire majoritaire de SFR et à la tête d'un empire médiatique). Mais, note le Times, "a...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.