Comment le porno a tué les beurettes
article

Comment le porno a tué les beurettes

Emoi après une émission de France 2 sur Rachida Dati

Réservé à nos abonné.e.s
Deux documents qui n’ont a priori rien à voir : le classement des termes les plus recherchés sur un site porno en fonction du pays, et l’émission Un jour un destin sur France 2 consacrée dimanche dernier à Rachida Dati. Point commun : le surgissement du mot "beurette". Est-ce l'une ou l'autre de ces micro-actualités, ou les deux ? Le mot a été accusé, tant sur les réseaux sociaux que par Rue89 et Clique.tv de renvoyer à un "fantasme social" à la croisée du racisme et du sexisme. Le terme, largement popularisé par Libération après les années 80, n'a pourtant pas toujours été connoté négativement.



"Les Français veulent voir des «Beurettes»". C’est le constat de Rue89 à la lecture du tableau des recherches les plus fréquentes par pays sur le site de streaming porno Pornhub, relayé samedi par The Economist. Là où les Américains et les Britanniques cherchent le plus souvent "lesbiennes", les Français tapent ainsi le plus souvent "beurette" (surnom donné à des jeunes femmes d'origine, supposée ou réelle, maghrébine).

"C’est le seul pays de l’étude où la recherche la plus fréquente fait référence à une caractéristique ethnique (si on enlève les termes de recher...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.