Comment "Alain, 300 kg" a fasciné la presse locale
article

Comment "Alain, 300 kg" a fasciné la presse locale

Le Midi Libre et l'Indépendant aux premières loges de son évacuation

Réservé à nos abonné.e.s
Mardi 1er décembre, après plus d’une année d’attente, Alain P., cinquantenaire souffrant d’obésité morbide, a été évacué de son appartement de Perpignan devenu insalubre, où il était coincé depuis une chute. Cette info est devenue un événement médiatique live-tweeté par la presse locale, critiquée pour son sensationnalisme.

Les vidéos d'une grue et d'un conteneur que l'on installe dans une rue étroite du quartier Saint-Jacques de Perpignan sont postées sur Twitter les unes après les autres. Il est 10 h du matin ce 1er décembre 2020, et la presse locale couvre l'apogée d'un feuilleton qui les tient en haleine depuis des mois. Pas la démolition d'un bâtiment public, mais bien l'opération de sauvetage d'un homme, prisonnier de son appartement au premier étage depuis une chute dont il ne s'est pas relevé, à cause de son obésité morbide.

Alain P., c'est son nom, a urgemment besoin de soins depuis plus d'un an. Le 30 janvier 2020, la radio 100% Catalogne, basée en Occitanie, révèle une information choquante qui a fuité des services sociaux de la mairie de Perpignan :...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.