Chute d'Eva Joly : Aphatie répond à Julien Joly
Brève

Chute d'Eva Joly : Aphatie répond à Julien Joly

"Nul sensationnalisme dans la démarche. Simplement un travail d’information." Jean-Michel Aphatie riposte après la tribune du fils d'Eva Joly, l'accusant d'avoir trop vite annoncé l'arrêt momentané de la campagne de la candidate écologiste, suite à sa chute.

L'éditorialiste de RTL assure, sur son blog avoir eu confirmation de cette information par des dirigeants du parti.

Julien Joly reprochait à Jean-Michel Aphatie ce tweet, publié dans la nuit de dimanche à lundi : "Info RTL : Eva Joly hospitalisée, sa campagne est momentanément arrêtée". Un message publié par Aphatie à minuit, alors que, selon le fils Joly, il avait seulement reçu un coup de fil lui expliquant que la candidate ne pourrait pas venir dans son émission du lendemain matin, à cause d'une chute.

Sur son blog, le journaliste de RTL précise aujourd'hui qu'il a lui-même cherché des informations auprès de dirigeants écologistes : "La chronologie est ici importante : informé avant 22h30 de l’indisponibilité d’Eva Joly, j’ai eu la certitude de l’identité de son remplaçant pratiquement deux heures plus tard. Et entre temps, j’ai téléphoné. A qui ? A des dirigeants écologistes. Tous, assez vite, étaient informés de la mésaventure survenue à la candidate. L’un d’entre eux m’a dit, au détour de la conversation, il était plus de 23 heures, que l’enregistrement des émissions télévisées officielles prévue pour le lendemain, était annulé. Et le même m’a dit : «La campagne est momentanément suspendue.» Un autre dirigeant écologiste, manifestement renseigné sur l’incident lui-même, m’a expliqué que des examens médicaux étaient nécessaires, qu’ils seraient effectués dans la matinée ou la journée du lundi. «La campagne va donc être interrompue», me dit-il."

Aphatie précise qu'il n'a twitté l'info qu'après qu'elle soit diffusée dans le flash de minuit sur RTL. "Ce n’est qu’après cette diffusion sur l’antenne que je reprends l’information sur mon compte twitteur. Nul sensationnalisme dans la démarche. Simplement un travail d’information. Et une information juste puisque la campagne de la candidate écologiste a effectivement été momentanément suspendue."

Aphatie ne revient toutefois pas sur le tweet publié par la rédaction de RTL, à 2h53, que critique aussi Julien Joly. Le degré de gravité de l'accident de Joly y semblait amplifié : "Sa campagne a été suspendue. Tous ses meetings de la semaine à venir ont été annulés." Cette info, qui s'est révélée fausse, avait-elle vraiment été confirmée par l'entourage de la candidate ?

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.