Chut ! Hollande a reçu le roi du Bahreïn
article

Chut ! Hollande a reçu le roi du Bahreïn

Partenariat très discret avec l'Etat arabe, qui a maté une révolte en 2011

Réservé à nos abonné.e.s
La presse française a-t-elle passé sous silence la visite d'un dictateur à l'Elysée ? Le 23 juillet, le roi du Bahreïn, Hamed ben Issa Al Khalifa, dont le pays a sévèrement réprimé une révolte chiite en 2011, était reçu par François Hollande. L'information a été peu relayée dans les médias, et le gouvernement français semble bien réticent à expliquer sur quels sujets la visite a porté.

La rencontre a été organisée en catimini. L'Elysée n'avait pas prévenu la presse, et la visite ne figurait pas non plus sur l'agenda du Président, publié chaque semaine sur le site de l'Elysée. Ce n'est qu'à 20 heures le 23 juillet, lorsque les deux chefs d'Etat se sont quittés sur le perron de l'Elysée, que les journalistes ont découvert que Hollande venait de recevoir le roi du Bahreïn. Témoin de cet étonnement, un tweet rédigé par la journaliste AFP accréditée à l'Elysée, Nadège Puljak. Elle photographie l'instant et évoque la "visite surprise (pour les journalistes)". Le tweet...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.