Censure ? Débat entre journalistes sur le blocage d'une édition de Ouest-France
article

Censure ? Débat entre journalistes sur le blocage d'une édition de Ouest-France

Réservé à nos abonné.e.s
180 000. C'est le nombre d'exemplaires du quotidien Ouest-France qui n'ont pas pu être distribués jeudi 27 décembre, après qu'un groupe de Gilets jaunes a bloqué une imprimerie à Nantes. Une "atteinte à la liberté de la presse" pour le groupe de presse, qui défend sa multiplicité de points de vue sur le mouvement.

Ça chauffe encore entre la presse et les Gilets jaunes. Le quotidien Ouest-France a vu dans la nuit de mercredi 26 à jeudi 27 décembre une de ses imprimeries à Nantes bloquée par un groupe "se réclamant des Gilets jaunes". La raison ? Ils étaient "mécontents de la couverture du mouvement par nos titres, déplorant que certains « gilets jaunes » aient pu être taxés d’antisémitisme suite aux incidents survenus le week-end dernier à Paris", annonce le groupe SIPA-Ouest-France dans un communiqué publié sur son site.

Ouest-france bloqué

Résultat des courses, selon Ouest-France, ce sont "plus de 180 000" exemplaires de différents titres du groupe qu...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.