Capital (M6) se paie la fonction publique territoriale
article

Capital (M6) se paie la fonction publique territoriale

Avec un classement (contesté) de Verdier-Molinié

Réservé à nos abonné.e.s
Les agents territoriaux de la fonction publique sont-ils fainéants, ou simplement malades chroniques ? Dimanche soir, l'émission Capital (M6) partait débusquer les "avantages" et "primes" dont ils bénéficieraient. L'expert en chef ? L'essayiste libérale Agnès Verdier-Molinié, de la fondation iFRAP, à l'origine d'un classement annuel de l'absentéisme chez les fonctionnaires des grandes villes. Celle-ci dégainait à l'écran des chiffres attestant d'un "écart phénoménal" d'absentéisme entre agents titulaires et agents contractuels. Or, d'autres études indépendantes suggèrent que les inégalités d'absentéisme dépendraient du statut, précaire ou non, du salarié, plutôt que de son secteur, privé ou public.

Les agents territoriaux, paresseux, profiteurs et sans vergogne. Voilà ce qu'a dû se dire le spectateur consciencieux au rendez-vous devant la dernière édition de Capital (M6) diffusée dimanche 26 mars, qui proposait un "gros plan sur les fonctionnaires". En fait de fonctionnaires, il s'agissait surtout de débusquer l'"ensemble de primes et d'avantages" dont bénéficieraient les agents de la fonction publique territoriale.

Disons-le d'emblée : celle-ci a largement été épinglée ces dernières années, notamment dans un rapport d'octobre 2016 de la Cour des Comptes, qui dénonce autant l'augmentation significative des dépenses d...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.