Canal Bolloré a (aussi) enterré une enquête sur la BNP
enquête

Canal Bolloré a (aussi) enterré une enquête sur la BNP

La direction renonce à licencier J.B. Rivoire, rédacteur en chef adjoint de Spécial Investigation

Réservé à nos abonné.e.s
A ce rythme, il ne restera plus grand chose de l'investigation à Canal+. Après avoir exprimé des craintes sur l'indépendance éditoriale de la chaîne à la suite de la censure du documentaire sur le Crédit Mutuel, le rédacteur en chef adjoint de l'émission Spécial investigation, Jean-Baptiste Rivoire, a reçu une convocation "à un entretien préalable en vue d'un éventuel licenciement". A l'issue de cet entretien, la direction de la chaîne a finalement décidé de ne pas poursuivre cette procédure. Rassurant pour l'investigation ? Pas vraiment. Car selon nos informations, la chaîne a renoncé à un projet de documentaire sur une autre banque, la BNP.



Ça chauffe dans les couloirs de Canal+. Ce lundi 19 octobre, le rédacteur en chef adjoint du magazine Spécial investigation, Jean-Baptiste Rivoire, était convoqué "à un entretien préalable en vue d'un éventuel licenciement". Mais quelques heures avant le rendez-vous, la direction de la chaîne y renonçait : Jean-Baptiste Rivoire venait d'être nommé représentant syndical CGT.

Convocation pour "un entretien préalable"


"Il s'agit d'un recul net de la direction de Canal + qui pensait déstabiliser notre représentant récemment nommé, alors qu'il subit avec le reste de l'équipe de Spécial Investigation des press...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.