Cameroun : Bolloré demande 50 millions à France 2
article

Cameroun : Bolloré demande 50 millions à France 2

La chaine publique attaquée...devant le tribunal de commerce

Réservé à nos abonné.e.s
Une fois, ça passe, deux fois, c'est trop. Le groupe Bolloré a annoncé ce 22 juillet qu'il allait demander 50 millions d'euros de réparation à France 2. Le préjudice subi ? La chaîne l'aurait "dénigré gravement" en rediffusant l'émission Complément d'enquête consacrée à Vincent Bolloré et aux pratiques de son groupe. Une action qui a peu de chances d'aboutir... mais pourrait atteindre son but : dissuader les journalistes, à l'avenir, d'enquêter sur le groupe.

Vincent Bolloré n'a jamais caché sa conception du management : diriger un grand groupe "mérite un peu de terreur", expliquait-il lors d'un comité d'entreprise, en septembre 2015. En interne, de la terreur et des licenciements, et pour tous les autres, de l'intimidation et des procédures judiciaires : c'est ce que semble indiquer la vague de procès qu'il a intentés aux journalistes qui se sont penchés de près sur ses affaires - en particulier ses affaires africaines. Le dernier exemple en date est inhabituel : en lieu de place de la traditionnelle plainte en diffamation, le groupe Bolloré a indiqué vendredi 22 juillet qu'il allait demander 50 millions d'euros de r&...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.