Brexit : à chaque journal son "super saturday" raté
article

Brexit : à chaque journal son "super saturday" raté

Réservé à nos abonné.e.s
Ce samedi devait être historique et décisif dans le feuilleton du Brexit. Résultat : un nouveau report du vote sur l'accord négocié avec l'UE par Boris Johnson. Comment la presse britannique, très clivée sur le sujet du Brexit, a-t-elle suivi cette drôle de journée ? ASI a passé 24 heures dans l'ambiance frénétique des tabloïds britanniques, entre suspense, espoirs, piques et mauvaise foi.

Ce devait être leur "Super Saturday", le jour de la consécration de leur champion Boris Johnson. Mais pour les tabloïds pro-Brexit, ce 19 octobre est devenu le "Shame Saturday", le "Samedi de la honte", en raison d'un amendement dégainé au dernier moment par un député conservateur, Oliver Letwin. L'amendement Letwin a eu pour effet de retarder le vote qui aurait pu entériner l'accord de divorce négocié par Johnson avec l'Union européenne, et mettre un terme (provisoire) à l'interminable feuilleton. Alors, odieux "sabotage" du Brexit ou "défaite humiliante" de Johnson ? Dans la presse populaire britannique, chacun a interprété les événements au prisme de ses affinités politiques.

Chauffés à blanc

Enfin ! Samedi 19 octobre au matin, nombre d...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.