Bourdin, l'intervieweur aux sources brouillées
article

Bourdin, l'intervieweur aux sources brouillées

Du compte suisse de Copé aux faux sous-marins fantômes

Réservé à nos abonné.e.s
Des questions choc, et des sources plus ou moins bancales. Intervieweur-vedette de BFM TV et RMC le matin, Jean-Jacques Bourdin a la réputation de ne pas ménager ses invités. La marque Bourdin ? C'est avant tout la question qui tue. Revers de cette obsession : la négligence des sources. Et le risque de propager des rumeurs. Illustration avec l'affaire du compte suisse de Copé qui en rappelle une autre plus ancienne, celle des faux sous-marins fantômes.



Avant, Bourdin, c'était les questions de la vie quotidienne : le prix de la baguette, du timbre, du ticket de métro (à vous de compléter la liste des courses). Des questions qu'il juge aujourd'hui trop anecdotiques : il a cessé de les poser. Restent les questions choc. Comme celle qu'il a posée à Jean-François Copé la semaine dernière à propos de son supposé compte suisse : "La fraude fiscale, certains ont dit, Jean-François Copé a un compte en Suisse, vous n'avez jamais eu de compte en Suisse ?" D'où tient-il cela ? Bourdin ne le précise pas et, par les termes qu'il choisit, semble relayer une rumeur : "Certains ont dit", "J'ai ...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.