Bolloré : Arfi (Mediapart) décommandé du Grand Journal
Brève

Bolloré : Arfi (Mediapart) décommandé du Grand Journal

La promo d'un livre critique sur Bolloré dans le Grand Journal ? Ça a presque failli se faire.

Dans une interview à Télérama, Fabrice Arfi (Mediapart) explique comment il a été décommandé de l'émission de Canal+ alors qu'il était censé faire la promotion du livre Informer n'est pas un délit. "Le Grand Journal nous a appelé très tôt pour qu’on fasse chez eux notre première télé avec Paul Moreira [qui a co-dirigé le livre]. Ils m’ont même demandé de participer au numéro zéro de la nouvelle formule, le vendredi 4 septembre. Mais quelques heures avant, on m’appelle pour annuler, tout en confirmant notre venue pour la sortie du livre, le 30 septembre. La semaine suivante, notre éditeur reçoit un coup de fil de la rédaction en chef de l’émission pour dire que, finalement, rien ne sera fait sur le livre", raconte Arfi.

Mais comment expliquer que les équipes de Maïtena Biraben aient pu même lancer une invitation aux auteurs d'un livre comportant un chapitre égratignant Bolloré ? Joint par @si, Fabrice Arfi explique avoir été décommandé... après avoir envoyé les épreuves du livre.

Manifestement, le Grand Journal n'avait pas donc eu connaissance de l'existence d'un chapitre sur Bolloré avant l'envoi de ces épreuves. Ils auraient pu le savoir en regardant l'émission Arrêt sur images fin août. Sur notre plateau, Fabrice Arfi était venu parler du travail du journaliste de France inter, Benoît Collombat, poursuivi et condamné par la justice pour une enquête sur Bolloré. C'est précisément le récit de cette affaire qui figurait dans le chapitre du livre pour lequel le Grand Journal souhaitait inviter Arfi.

L'occasion de revoir notre émission avec Fabrice Arfi sur Bolloré.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.