Blanquer, et le vrai-faux retour du redoublement
article

Blanquer, et le vrai-faux retour du redoublement

Mais non, il n'avait jamais été "interdit" !

Réservé à nos abonné.e.s
Scoop ! Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, va autoriser le redoublement. Une pratique jusque là prohibée, si l'on en croit les titres des nombreuses reprises de dépêche AFP et autres articles parus ce jeudi 8 juin. Pourtant, le redoublement n'a jamais été réellement interdit, et le ministre de l'Education, qui reste peu précis, ne semble pas annoncer de grand changement sur cette question.


Montage titres

A l'origine de l'information, une interview du ministre dans Le Parisien. Il y affirme qu'"il n'est pas normal d'interdire le redoublement", visant sa prédécesseure Najat Vallaud-Belkacem. Blanquer assure qu'il autorisera à nouveau cette pratique. Mais le redoublement a-t-il jamais été "interdit" ? Pas tout à fait. En 2014, un décret soulignait effectivement son "caractère exceptionnel", mais la pratique restait autorisée "pour pallier une période importante de rupture des apprentissages scolaires", ou sur demande des familles lors des palliers d'orientation, en 3e et en 2nde.

Dans les faits, le recours au redoublement a beaucoup diminué depuis. Par exemple en c...

Il vous reste 65% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.