Bidonnages du Spiegel : mises à pied et nouveaux soupçons
article

Bidonnages du Spiegel : mises à pied et nouveaux soupçons

Réservé à nos abonné.e.s
L'affaire n'en finit pas. Un peu plus de deux semaines après avoir révélé que l'un de ses reporters stars, Claas Relotius, avait bidonné plusieurs de ses reportages, le Spiegel a mis à pied deux rédacteurs en chef. Et se demande si Relotius n'aurait pas détourné des dons à l'intention d'orphelins syriens.

Le Spiegel ne sort pas de la crise. Souvenez-vous : le 19 décembre dernier, l'hebdomadaire allemand de référence révèle que son reporter star, Claas Relotius, multi-primé, a bidonné pour partie ou en entier plusieurs de ses reportages. L'histoire, stupéfiante, a poussé le magazine à mettre en place une "commission indépendante" constituée d'un  journaliste du Spiegel et de deux confrères extérieurs. Une commission chargée d'enquêter sur les possibles dysfonctionnements internes qui ont pu conduire à ce que les tromperies de Relotius n'aient pas été repérées plus tôt. 

Mais déjà, les premières conséquences se font sentir : un rédacteur en chef Ullrich Fichtner et un éditeur en chef, Matthias Geyer, ont vu leurs contrats suspend...

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.