Bettencourt / Woerth : appel à démission, menaces de procès
Brève

Bettencourt / Woerth : appel à démission, menaces de procès

A la suite de la diffusion d'écoutes concernant des conversations de Liliane Bettencourt, l'ancienne juge Eva Joly estime, dans une interview au site Mediapart (accès payant), à l'origine de l'affaire, qu'Eric Woerth, actuel ministre du Travail, doit démissionner, car son épouse travaille pour une société qui gère les actifs de la propriétaire de l'Oréal. Woerth a, par ailleurs, annoncé l'intention de son épouse de porter plainte contre le socialiste Arnaud Montebourg.


"Ces enregistrements mettent en lumière la valeur des paroles et de la rhétorique d'Eric Woerth sur les paradis fiscaux. Il y a une contradiction d'intérêts incroyable, par rapport à sa prétendue lutte contre les paradis fiscaux, alors même que sa femme a participé à l'évasion fiscale de la fortune Bettencourt." déclare Eva Joly à Mediapart.

"Eric Woerth doit-il démissionner ?" "Oui. Il n'est pas extraordinaire de demander à un ministre d'être irréprochable ! Les fonctions de sa femme ne sont pas contestées, la validité des enregistrements non plus. Dans une démocratie normale, la démission s'impose."

"« Je ne connais pas les finances de Madame Bettencourt »" titre un encadré dans la page consacrée à Woerth parue dans le Journal du dimanche

"Ces accusations sont scandaleuses, fausses, totalement fausses. Mon épouse travaille depuis trois ans dans la société qui gère les actifs de Madame Bettencourt. Elle est salariée et non pas dirigeante de cette société. Son rôle est de placer les dividendes de L’Oréal perçus par Madame Bettencourt. Je ne l’ai jamais caché, des dizaines d’articles l’ont déjà évoqué depuis 2007. Elle le fait en toute transparence dans une honnêteté absolue et le respect total de la loi. Mon épouse n’aurait-elle pas le droit d’avoir sa carrière ? (...) Je le redis, c’est une grossière tentative de déstabilisation contre moi. Je peux vous dire que je ne laisserai personne raconter n’importe quoi et porter atteinte à notre intégrité." explique Woerth.

Le Journal du Dimanche 20 juin 2010 picto

Ce même dimanche "
Le ministre du travail, Eric Woerth, a annoncé dimanche sur Europe 1 que son épouse allait porter plainte contre Arnaud Montebourg, après les déclarations du député PS dans l'affaire Bettencourt. «J’ai été très choqué par ces propos», a-t-il déclaré. «On ne peut pas se laisser salir comme ça», a expliqué Eric Woerth.«Moi, j’ai une tête à couvrir une fraude fiscale".





Montebourg a déclaré à l'Express.fr "
Un ministre du Budget, qui a la charge de réprimer la fraude fiscale, peut-il vivre, à travers le salaire ou les honoraires que perçoit sa propre femme, de la même fraude fiscale? (...) Comme il est chargé d'un dossier de premier plan, sa position ministérielle va avoir pour conséquence que tout l'appareil judiciaire et policier de l'Etat va se mobiliser pour empêcher que la vérité éclate, et donc protéger la fraude fiscale commise par la famille Bettencourt"



picto L'Express samedi 19 juin 2010

Sur les origines de l'affaire, lire notre article complet.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.