Balladur : les témoignages explosifs dormaient chez TF1 depuis 9 mois
enquête

Balladur : les témoignages explosifs dormaient chez TF1 depuis 9 mois

Retour sur le reportage finalement diffusé, et sur plus d'un an de révélations

Réservé à nos abonné.e.s
La deuxième tentative fut la bonne. Après avoir retiré à la dernière minute, mercredi 21 septembre, une enquête sur le financement suspect de la campagne de Balladur en 1995, TF1 l'a finalement diffusée jeudi, en ouverture de son 20 heures. Face caméra, un témoin y raconte avoir transporté une vingtaine de mallettes de billets, qui venaient alimenter les comptes de campagne de Balladur. Des anciens membres du Conseil constitutionnel, Roland Dumas (ancien président) et Jacques Robert, reconnaissent également que les comptes de campagne de Balladur ont été validés malgré d'importantes irrégularités, et des doutes sur la provenance de fonds en espèces évalués à plus de 10 millions de francs. 2 minutes 38 explosives donc, après un an de révélations successives de la presse sur cette affaire. Mais, comme l'indiquait le reportage, les interviews des deux "Sages" ont été enregistrées... en décembre 2010, et selon nos informations, n'avaient jamais été diffusées auparavant. Pourquoi TF1 les a-t-il laissées "dormir" si longtemps ?

Deux proches de Nicolas Sarkozy mis en examen, un témoin direct qui évoque des mallettes de billets, deux anciens membres du Conseil constitutionnel qui sortent de leur réserve : l'enquête du 20 heures de TF1 sur les comptes de campagne de Balladur en 1995 a de quoi surprendre. Surtout sur une chaîne qui avait ouvertement pris fait et cause pour le candidat Balladur, dont Nicolas Sarkozy était le porte-parole en 1995, et qui compte dans sa direction Laurent Solly, ancien directeur-adjoint de la campagne de Sarkozy en 2007. Annulé quelques minutes avant sa diffusion mercredi 21 septembre...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.